Ma coelioscopie pour GEU

Publié le par Angediles

Coucou les filles, merci infiniment pour vos messages que je viens de lire. Je rentre tout juste de l'hôpital aujourd'hui même.


Je vous fais un petit récap de ce qu'il s'est passé (une histoire de FOU):

- fiv et transfert de 2 embryons le 1er mars.


- Hyperstimulation ovarienne à partir du 28 mars, à l'écho un seul embryon visible, on pense que l'autre n'a pas pris.


- GNE (grossesse non évolutive) diagnostiqué le 2 avril


- essai d'expulsion par cytotec le 4 et 5 avril: ça ne marche pas


- 8 avril: effet à retardement du médoc: grosses crampes, douleurs et contractions à n'en plus pouvoir


- curetage sous AG le 11 avril: je me dis qu'enfin je vais pouvoir être MIEUX.


- 13 et 14 avril: les douleurs sont toujours un peu présentes, pas de saignements, mais difficultés pour uriner, constipation... (ECBU négatif: pas d'infection urinaire)


- 16 avril: je me sens toujours bizarre malgré les antibio, je me décide à appeler gygy qui me demande de faire un dosage beta HCG.


- 18 avril: taux à 3589 ui (une semaine après curetage)

Direction le cabinet en urgence pour écho. A l'écho, on cherche la GEU qui est très diffcile à trouver: c'est pas un oeuf, mais des cellules vascularisée. On appelle ça une GEU non rompue càd que les petites cellules continuent de s'organiser autour de l'organe. Ca s'est logé sur mon ovaire gauche à côté de la trompe.

Comme vous le savez, hospitalisation en urgence le jeudi soir. La coelioscopie est prévue le lendemain.

Compte rendu opératoire:

La GEU était d'une taille d'une balle de ping pong. J'ai perdu ma trompe gauche mais l'ovaire a été préservé. Le doc m'a dit que je pouvais ovuler de l'ovaire gauche et la trompe droite pouvait fonctionner pour les 2 ovaires.


Le gygy m'a aussi enlevé des adhérences qui dataient de ma césa: une adhérence utérus vessie, et une autre avec l'intestin. Il m'a dit que mes antécédents de sauvetage maternel s'étaient bien vus.


Il m'a dit que je revenais de loin encore cette fois-ci car j'ai eu ce qu'on appelle une GEU sans douleur. En fait mes douleurs et mes difficultés pour uriner n'avaient rien à voir avec la GEU !! C'était du aux adhérences et au taux beta HCG qui continuaient d'augmenter !!

Si j'étais restée comme ça encore quelques jour je pouvais y passer car la GEU était grosse et ça allait toucher les instestins dans pas longtemps (et donc occlusion et hémorragie interne).

Bref j'ai bien douillé et finalement j'avais bien 2 brybry sauf que le 2ème s'est logé ailleurs que dans l'utérus. Du coup pour cette grossesse non évolutive du 1er embryon ça s'est surement arreté à cause de a GEU et non pas à cause de la qualité ovocytaire comme m'avait dit gygy. Tout s'explique....

Le doc m'a même dit que je pouvais tomber enceinte naturellement après tout ça. De toute façon je comptais faire une pause et partir en vacances cet été tranquille.

Si après les vacances d'été la grossesse n'est pas venue naturellement, on retente la FIV#2 en septembre.

Petit mot de mon gygy: "bon maintenant on va arrêter les frais hein! car là vous les enchainer les complications !"

Moi: "je suis une patiente atypique hein doc !"

Lui: "oui c'est sur, mais la c'est fini, je vous verrai pour des meilleures nouvelles et la prochaine fois je vous accouche !"

En tout cas je lui dois beaucoup: il s'est occupé de mon hospitalisation en urgence, je suis arrivée à la clinique et tout était prêt, l'anéstésiste m'attendait, les infirmières aussi. Le chirurgien était prévenu. Il a assisté à ma coelioscopie avec le chirurgien. Il m'a fait un compte rendu opératoire très précis. Bref, il a été extra.

Publié dans fiv 1, fausses couches

Commenter cet article

L
j'espère que tu te reposes bien, bises
Répondre
B
... J'espère que tu remontes la pente... Des pensées
Répondre
O
Que d'épreuves... Et, malgré cela, quelle énergie se dégage de cet article !! J'en suis admirative. <br /> J'espère que tu vas mieux. Que tu récupères... Prends bien soin de toi. Biz.
Répondre
A
comment vas tu ??? je viens au nouvelles , pas trop fatiguée?
Répondre
O
c'est pas évident hien ?mais il faut positiver, prendre un peu de recul et recommencer !
Répondre
2
Bon repos :)
Répondre
K
Sacré histoire... ça fait froid dans le dos, mais heureusement que tu t'en es sortie! Prends bien soin de toi maintenant, les histoires tordues ça suffit, je te souhaite une suite bien plus simple et plus belle.<br /> Bises
Répondre
L
J'aurais préféré rester atypique mais je voie que tu es sur le podium également. Ce n'est finalement pas si rare de cumuler une grossesse non évolutive (oeuf clair pour ma part) et une GEU en même temps. Sans compter que le cytotec a mis une semaine à mega dose en vaginal pour agir (pour l'oeuf clair donc) et une arrivée aux urgences en ambulance pour découvrir une GEU surprise, et un coelioscopie dans la foulée. Seule différence : je n'avais eu qu'un seul embryon transféré ....et 2 au final! La nature nous joue vraiment de sales tours. Depuis, 7 embryons transférés sans succes, alors je souhaite que notre similitude s'arrete là et que la chance tourne enfin à ton profit. Courage pour la suite et bonne chance pour le transfert suivant. :-)
Répondre
B
Sacrée complication en effet ... Effectivement c'est une bonne idée de mettre ton corps au repos.. profitez bien de cette pause, requinque toi bien.<br /> Bises
Répondre
L
en effet, une pause s'impose... je crois qu'il est temps que ton corps (et ton mental) soufflent un peu... repose toi bien, prends soin de toi...et applause pour le gynéco super impliqué (et qui te reverra pour une grossesse naturelle très vite!) bisous
Répondre