4sg: Moral à zéro et incertitudes

Publié le par Angediles

Déjà quelques jours que je mon moral baisse et l'angoisse est omniprésente.

Je suis toujours sous traitement pour mon HSO et je n'ai pas eu de gros pics de douleurs depuis les urgences de la semaine dernière, c'est déjà un bon point.

Mais je m'interroge.

Je n'ai pas de symptômes de grossesse, mes seins sont tous mous, je n'ai ressenti qu'une seule nausée dimanche dernier, je n'ai pas d'envies particulières. Je ne sens rien, et pourtant je suis à l'écoute de mon corps.

Vous allez me dire que toutes les grossesses sont différentes et oui c'est vrai. Que les symptômes absents ne veulent pas forcément dire qu'il n'y a pas (ou plus) de grossesse et oui c'est vrai.

Je pense que psychologiquement je rentre dans un tourbillon qui ne prendra fin qu'à la naissance de mon bébé espoir. Mais c'est dur, je pleure, j'angoisse, je n'arrive plus.

Je disais (en pleurant) à mon mari ce matin que j'avais peur de mon rdv écho de mardi prochain et je m'attends au pire... et je m'y prépare: L'échographe mettra la sonde et on ne verra pas d'activité cardiaque. Puis elle me dira: "je ne vois rien, c'est petit" ... "il n'y a pas de coeur". Puis elle nous annoncera que ma grossesse est non évolutive.

A ce moment là je ne pleurerai pas. Intérieurement comme extérieurement je serai paralysée. j'écouterai, je subirai comme si j'étais dans un cauchemar.

Puis je me réveillerai quand je sortirai du cabinet et là je me mettrai à penser à mes 3 ans d'essais, mon petit Léo qui me manque, et mes 4 autres bébés qui n'ont pas voulu tenir, à mes souffrances physiques et morales subies tout au long du protocole FIV, à ce HSO que je me coltine encore alors que bébé n'est plus là. Et là je pleurerai. Mon mari me réconfortera comme il peut. Il se sentira incapable face à notre souffrance, car lui aussi il souffre.

Puis je me rendrerai chez mon gynéco à l'autre bout de Paris. il me dira d'arrêter tous les traitement pour voir si la fausse couche naturelle arrive. Et si elle ne vient pas on me programmera encore un curetage.

(...)

Ce matin j'ai fait un bilan sanguin + analyses d'urine. Je viens d'avoir les résultats:

  • hausse des taux de leucocytes et de poly. neutrophiles
  • hausse considérable de mes plaquettes qui dépassent largement le seuil (453 000/mm3). C'est d'ailleurs un gros paradoxe à ce que j'ai vécu il y a 3 ans lors de la grossesse de Léo avec mon hellp syndrome où mes plaquettes étaient inférieures à 10 000/mm3...

Mais je ne suis pas médecin, et je ne sais pas interpréter les résultats: est-ce mon hyperstimulation qui donne ça ? est-ce que mon corps est en train de rejetter l'embryon?

Je n'en peux plus, j'angoisse, j'ai peur...

Publié dans fiv 1

Commenter cet article

2
Je t'embrasse bien fort et j'espère que ta prochaine écho te rassurera un petit peu...
Répondre
A
Merci miss pour ton soutien, mais malheureusment ça va pas...
M
C'est normal que tu angoisses après tout ce que tu as traversé comme épreuves. Courage poulette. Bisous
Répondre
A
merci il m'en faut pour traverser encore l'épreuve de la FC
E
Chère Angediles,<br /> Je viens de découvrir ton blog.<br /> J'ai un parcours assez proche du tien : grossesse gémellaire terminée avec la perte de mes filles faute à une pré-éclampsie sévère et précoce, suivie par deux fausses couches (une grossesse &quot;miracle&quot; + 1 FIV). J'ai eu la chance d'arriver à avoir une 4ème grossesse et notre fille est en train de dormir tranquillement dans sa chambre :-) <br /> Je connais cette sensation de panique, qui malheureusement m'a accompagnée presque constamment pendant ma dernière grossesse. Mon témoignage est pour te dire que le chemin est certes long mais une issue heureuse est possible !!!<br /> Courage pour cette longue attente... (je compte te suivre encore pendant 37 semaines)
Répondre
A
merci pour tes mots... je pense comme toi que mon organisme rejette toute grossesse. Ma 1ère grossesse avec la pré-éclampsie a été rejettée par mon corps, puis les autres aussi comme si mon corps se protégeait de ce qu'il a subi lors de cette 1ère grossesse.<br /> Le médecin pense que c'est du à la qualité ovocytaire, d'ailleurs il m'a parlé de don d'ovocytes. Le médecin de l'écho (qui est sa femme) pense qu'il y a une part de psychologique inconscient de mon corps qui a déjà vécu un traumatisme et de ce fait rejette systématiquement la grossesse car ça lui rappelle ce traumatisme... enfin là on va au délà de la médecine obstétricale mais c'est bien possible.<br /> Ton histoire me redonne un peu d'espoir car je vois que c'est possible d'obtenir un beau résultat après une pré-éclampsie et des FC suite à FIV...<br /> Je t'avoue que ce soir je pense au pire: je n'aurai jamais d'enfants et je suis meurtrie. Et pourtant j'ai encore envie de tenter la FIV...
E
Quelle horreur, j’espérais vraiment que ta sensation était lié au stress...<br /> Dans mon cas, il s'agit d'infertilité inexpliquée, toutes les analyses sont normales mais je ne suis jamais tombée enceinte naturellement (sauf pour mon &quot;miracle&quot; qui a duré 15j). Toutes mes autres grossesses ont été obtenues avec des FIVs, il m'a fallu presque 6 ans d'attente pour arriver à notre fille mais j'ai eu 3 grossesse pour 2 FIVs. J'ai toujours pensé qu'il y avait une sorte d'incompatibilité qui fait que mon organisme empêche la fécondation et qui a provoqué la pré-éclampsie lors de ma 1ère grossesse. Par contre pour la dernière, mis à part le stress terrible, tout s'est très bien passé, un placenta qui marchait très bien et un accouchement déclenché à 41SA+1j avec un bébé de 3610 g.<br /> Je pense que pré-éclampsie et FC précoces ont peut être des causes différentes, incompatibilité pour la 1ère (mais normalement la 1ère grossesse devrait marcher comme un vaccin, au moins c'est ce qu'on m'a dit...) et problèmes de développement de l'embryon (le classique pas de bol) pour les autres.<br /> Quelle est l'opinion de tes médecins ? Ils ont des pistes pour expliquer ces problèmes ?<br /> Courage, je n'ai pas les mots pour te consoler (mais sache que je comprends ce que tu sens)
A
Merci EliDa pour ton message qui me rassure un peu. Comme quoi c'est possible d'avoir un bébé après des FC et une FIV ratée. Cette 4ème grossesse tu l'as eu naturellement ou par FIV aussi ?<br /> Moi les nouvelles ne sont pas terrible, ma grossesse est non évolutive... je suis anéantie...
K
Courage Angediles, vu ce que tu as traversé par le passé, tes angoisses sont malheureusement plus que normales... mais le passé est ce qu'il est: passé, et il ne préjuge en rien de l'avenir. Et je te souhaite que cet avenir, proche, soit merveilleux.<br /> Bises
Répondre
G
Je comprends tes angoisses. Des fois, on aimerait tellement appuyer sur la touche accélérer!<br /> <br /> Courage!
Répondre
C
salut ma Belle, j'étais exactement comme toi au tout début, aucun symptôme!! alors que pour mes filles J'avais la poitrine tendue. et finalement il y avait bien un rythme cardiaque! mais comme toi j'appréhende l'écho de mardi, j'ai peur que tout se soit arrête. bon courage!!! bisous
Répondre
A
merci Carole, comme c'est dur par moment de se ressaisir ! Aujourd'hui c'est l'enfer... je pense à toutes mes fausses couches entre 6sa et 10sa, c'est horrible...<br /> Je penserai à toi aussi mardi ! Gros bisous