Prochaines étapes

Publié le par Angediles

"La façon dont on voit le futur est plus important que ce qui s’est produit dans le passé".

Regardons donc devant et évitons ainsi de méditer sur le passé qui n'est que souffrance. Facile à dire je dirai !! De toutes façons, personne ne peut changer le passé mais on peut tous décider de notre futur et de nos lendemains.

Alors ressaisissons nous. Procédons par étapes.

1ère étape: "Se raccrocher aux branches et ne pas se laisser abattre". Et oui, après un échec dur dur de remonter la pente. Alors on s'accroche à ce qu'on peut pour survivre à cette souffrance: des paroles rassurantes, des expériences similaires qui se sont bien terminées (bien sur, on évite de lire les forums sur les expériences moins heureuses), un voyage loin du train train, un bon bain chaud, des chokobons, un verre de vin... on "essaie" de profiter de tous ces petits plaisirs quotidiens qui existent sous nos yeux et qui nous semblent invisibles lorsque la tristesse est présente.

il ne va pas sans dire que cette étape est souvent parsemée de moment d'hypersensibilité comme par exemple un "je t'aime" de mon mari qui me fait fondre en larmes.

2ème étape: "Les paroles du doc attendues comme le Messie". Avant le RDV, on a peur. On a peur de ce qu'on va entendre: "Madame, Monsieur, arrêtez de vous acharner, vous n'y arriverez jamais", ou bien "Madame, votre utérus est trop abîmé, il ne supportera plus d'autres grossesses" ou encore "Vous ne pourrez plus porter d'enfant, il faut envisager une vie sans enfant, ou bien pensez à l'adoption". J'ai eu mon RDV post résultat négatif jeudi dernier. Avant, d'y arriver j'étais tendue, stressée, la peur au ventre... j'en suis ressortie un peu plus apaisée, et confiante... Merci docteur. Il a su trouver les mots, il nous a proposer un autre protocole et il nous a RASSURER tout simplement. On ressort du cabinet avec un nouvel espoir... et pourtant il n'a rien fait de plus, la situation est toujours la même. Mais il a répondu à nos questions, dont on pensait que les réponses étaient plus que négatives.

3ème étape: "l'espoir renaît". Le passé est certes toujours là, cela n'efface en rien la souffrance mais les nuages qui s'étaient formés à l'occasion se dissipent et laissent entrevoir une petite lumière d'espoir. On rebondit et on se fixe un objectif. Ainsi on avance petit à petit, étape par étape, objectif par objectif. Prochain objectif pour moi: nouveau protocole de TEC sur cycle artificiel. C'est un peu plus long que sur cycle naturel, mais comme nous a expliqué le doc, c'est eux qui contrôlent le cycle (mise en situation de pré-ménopause) et tant que l'endomètre ne sera pas favorable, on injectera les doses d'oestrogènes et de progestérone jusqu'à atteindre le maximum. Pas de risque de kystes dans les ovaires ou autre bordel qui affecterait le transfert puisque tout est artificiel. Une autre méthode donc... et moins contraignante que le cycle naturel car pas de dosage à faire, juste 2 échos.

4ème étape: "l'attente". On le sait tous: en PMA la patience est une qualité que nous devons avoir (malheureusement...) et que nous subissons. Après l'espoir, l'attente. Et pour bien patienter avant le TEC, le doc m'a donné un super tableau excel avec le protocole: 21 jours de pilule, une seule injection de décapeptyl pour mettre au repos mes ovaires, l'injection de mes doses d'oestrogène: 2mg, 4mg puis 6mg et mes doses de progéstérone. Avec ce tableau, je connais déjà mes dates de traitement, mes dates d'échographie et surtout ma date (approximative) du TEC. Ca tombe pour juin, entre le 16 et le 23.

Si après ça c'est encore échec, j'ai encore le droit à 2 FIV... je regarde certainement très loin, mais c'est une façon de me préserver. Encore une fois, je suis un véritable chat noir je n'arrive plus à envisager l'issue positive... et c'est là tout mon travail à faire avec le psy.

Publié dans fiv 2, Etats d'âme

Commenter cet article

I
J'aime te lire combattante !<br /> Ne crois pas que je suis infaillible.<br /> J'ai comme toi des moments de doutes, de peur, de désespoir mais depuis mes anges, je vois la vie différemment.<br /> Autrefois pessimiste, je me surprend a devenir optimiste.<br /> Prends bien soin de toi.<br /> J'espère que la psy t'aidera a retrouver confiance en toi et en la vie.<br /> Plein de bises
Répondre
M
Ton doc à l'air super, je suis épatée par le ficher excel (oui oui je suis vraiment une control break...). J'avais eu le même protocole pour mon TEC, une injection de Deca puis des comprimés de Provames. Mon pharmacien a cru qu'il se faisait bizuter quand il a vu mon ordonnance et qu'il a du faire des tonnes de calculs pour savoir combien de boîtes me donner. Alors quand il a vu que les injections de Progesterone étaient tous les trois jours il est devenu fou...<br /> <br /> En attendant ton TEC tu penses à toi et tu profites de petits plaisirs du quotidien ;o).<br /> Je t'embrasse.
Répondre
M
Heu... freak le control !
M
Je suis heureuse de lire que tu as repris le dessus et remonté un peu la pente. La perspective du TEC te redonne de l'espoir, c'est certain. Très belle citation, même je comprends qu'il te soit bien difficile de ne pas regarder derrière avec ce petit Léo que tu as perdu. Mais je crois que tu as raison, il faut continuer d'imaginer ton avenir, de le rêver encore et encore pour avancer et pour qu'il puisse un jour devenir réalité. Plein de bisous.
Répondre
M
J'aime quand on ressort du cabinet réconfortée et avec un nouveau plan d'action ! Bon y'a plus qu'à commencer le travail psy et tu seras toute prête pour la mi-juin. Des bises et un joli printemps en attendant.
Répondre
A
Merci M !!<br /> Oui je suis sur le bon chemin au niveau psychique... malgré des hauts et des bas, mais j'espère franchir ce cap très vite avec la psy.<br /> Mille pensées pour toi
C
Bravo ange, tu es une battante, et le mot 'abattre&quot; je crois que je n'avais jamais compris à quel point il avait du sens en PMA. Nous cherchons à faire nos racines avec la maternité... La citation que tu as écrit je la trouve super et je me le garde au chaud pour les gros moments de blues. Car je me reconnais en toi et dans tout ce que tu écris, sur cette impression de ne plus voir d'issue positive (ça me fait mal mais je suis persuadée au fond de moi que ça n'arrivera jamais), et comme toi je pense à tous les plans B possibles... Pour me préserver. Tu as raison de le faire, nous sommes trop vulnérables! Je vois la psy de la PMA, cela m'aide beaucoup. Celui (ou celle) que tu vois, qu'il soit de la PMA ou pas, ça t'aidera c'est indéniable. Quand je sors de son bureau je me sens moins coupable...<br /> Ton gynéco a l'air bien, et comme tu dis, tant qu'ils sont confiants, il y a vraiment de l'espoir. Je ne connaissais pas cette technique, j'espère de tout coeur que ça va marcher! Décidément, nous sommes nombreuses à nous lancer en juin, en espérant que ça nous portera chance! Plein de bisous
Répondre
A
Merci Carotte ! espère aussi que le mois de juin sera porteur de bonnes nouvelles. <br /> C'est sur qu'après tout le vécu d'échec qu'on a eu, on a du mal à penser POSITIF... je dis cela en tout état de cause comme tu peux le savoir :-) mais au fond je suis persuadée à 51% contre 49% - gros LOL - que le meilleur est à venir... <br /> Allez il faut y croire, la foudre ne peut pas tomber 10 fois au même endroit ? OU ALORS ON JOUE AU LOTO ?!!!!<br /> Pour la technique dy cycle artificiel, j'ai lu que des trucs négatif sur le net... ça fonctionne moins que sur cycle naturel (snif... mais bon on essaie et on verra...)