NEGATIF + edit

Publié le par Angediles

J'ai juste envie de pleurer...

TAUX = 4ui

Edit:

Je tiens à toutes vous remercier pour vos paroles de soutien qui me donnent chaud au coeur. Sincèrement MERCI.

Je crois que je suis en train de vider toutes les larmes de mon corps. Comme dirait mon défunt grand-père: "pleure, tu pisseras moins".

Mais cette fois ci les pleurs se transforment en peur à moitié acceptée de ne JAMAIS pouvoir réussir à avoir d'enfants.

Comme à chaque échec, le bilan de mon combat s'alourdit:

  • 2010: Hellp syndrome à 25 sa = perte de mon bébé (et peut être le seul qui sera inscrit sur notre livret de famille).
  • 2011: GNE à 12 sa = curetage
  • 2011: GNE à 10 sa = curetage
  • conséquences des curetages: synéchies = hystéro opératoire
  • 2012: FCS à 5 sa
  • 2012: FCS incomplète = hystéroscopie curetée
  • 2013: GEU suite à FIV#1 = curetage + coelioscopie
  • conséquence: synéchies = hystéro opératoire
  • 2014: Echec suite à FIV#2

Voilà mes 6 échecs de grossesses...

...et je vais vous faire un aveu dont je ne suis pas fière: en fait ça fait 7 grossesses.

En 2008, 3 mois après avoir rencontré l'Homme qui deviendra mon mari plus tard, j'ai recommencé à reprendre la pilule. Pendant ce mois de reprise de pilule, me sentant en "sécurité" je suis tombée enceinte. Cette putain de pilule n'a pas fonctionné... Et ce n'est qu'après que j'ai su qu'il fallait faire "attention" lors du 1er mois de prise de pilule: encore un gynéco incompétent: "pas de problème qu'il disait". Cela faisait 4 mois que j'étais avec mon Homme, et nous commencions tout juste la vie à "4" avec ses gosses, avec un divorce d'avec son ex à peine prononcé (ces conneries mettent + de 6 mois à se faire même si c'était "à l'amiable") et comme cette grossesse "tombait, pour ainsi dire, mal", j'ai du avorté. LA décision la plus HORRIBLE que j'ai (enfin, que nous avons) faite. Et je vous avoue qu'en pensant à tout ça j'ai bien du mal à accepter ça... Je ne rejetterai pas la faute sur qui que se soit, mais cette décision a été prise dans le but de ne pas perturber les enfants de mon mari après le divorce de leur papa et de leur maman. SES enfants... et LE notre? Est-ce que j'aurai du le garder? la réponse est OUI, j'aurai du être égoïste. Toute ma vie je le regretterai: "Chéri si tu m'entends..."

Si le bon Dieu existe, il m'a puni. J'ai eu ce que je méritai.

MOI "la fertile" même sous pilule, J'AI EU CE QUE JE MERITAIS, je suis devenue INFERTILE, j'ai PERDU mon bébé et j'élève des enfants qui NE sont PAS les miens. Je suis donc devenue une BELLE MERE, une MAMANGE et ne serai JAMAIS Maman car je suis une PAUVRE FILLE qui mérite de SOUFFRIR.

Veuillez me pardonner pour ce roman avec toute la rancoeur et la souffrance que je dégage. Mais il y a de quoi. Je m'en veux tellement.

Je me permet de partager le seul souvenir de mon enfant à sa naissance. Surement le seul enfant. C'est malheureusement la seule trace venant de lui (avec sa photo) , le reste est dans mon coeur...le ventre toujours VIDE.

NEGATIF + edit

Commenter cet article

T
Bonjour Ange,<br /> Je voulais t'apporter mon soutien dans cette épreuve, nous avons bc de points communs et je ressens bc des émotions des billets que tu postes. Je te souhaite bc de courage dans cette phase post pds négative (j'ai eu la même il y a 2 jours..). Ne crois pas que le ciel te punit, il y a je crois ds la vies des grandes injustices qui ne dépendent pas du passé ni si la personne est &quot;bonne, juste, gentille&quot;dans la vie, le nombre de gens qui font des trucs horribles, et qui ont des enfants par ailleurs est la preuve du hasard...<br /> Pour les beaux enfants alors que l'on en a pas, je connais aussi , c'est d'autant plus dur qd on est en PMA... d'ailleurs je vais avoir une période difficile avec ma BF qui arrive pour les vacances après ma fiv Do négative. Ah oui, je suis depuis 10 ans en pma et autre, avec 5fc, 9 stim, 3 fiv, 5 fiv Do et 3 tec, un bb perdu à 23 SA et demi, un petit garçon comme le tien...J'ai une photo que je ne regarde plus car elle me fait pleurer mais elle est précieusement gardée dans notre chambre. On n'oublies jamais, à peine la douleur est un peu moins vive, nous ca fait 3 ans.<br /> <br /> J'espère que tu pourras refaire une fiv après avoir retrouver le souffle de recommencer, je revendrais voir tes billets si tu le permets.<br /> Une pensée pour vous,
Répondre
I
Prend le temps nécessaire pour digérer, pour te relever et pour toi.<br /> Non ce n'est pas ta faute, c'est la vie qui est mal faite !<br /> Peu importe ce qu'il s'est passé autrefois, l'essentiel c'est maintenant.<br /> Et aujourd'hui tu fais tout ce que tu peux pour devenir maman, tu ne peux pas faire plus à part prendre soin de toi.<br /> Plein de pensées et de courage
Répondre
2
Je ne sais pas comment trouver les mots pour répondre à ta douleur.<br /> Alors je t'embrasse bien fort et j'espère que prochainement ta douleur s’atténuera.<br /> :)
Répondre
M
oulala...Je lis ton post et on sent toute la détresse du monde, ô combien compréhensible. Je me souviens, après mon échec de Fiv1, 3 jours après une complication atroce, comment j'ai été envahie par le chagrin. Alors, je ne peux que te dire de pleurer pour te soulager, partir en voiture toute seule pour hurler tant que tu peux (parce que si tu fais ça en pleine rue, ça risque d'être compliqué ! Y'a des trucs socialement qui ne passent pas..). Mais surtout de ne pas te laisser submerger. Accroche-toi à tout ce qu'il a de bien, de positif dans ta vie. Fais -en un post. Les toutes petites choses qui te font du bien, parce qu'on a trop tendance à ne plus y faire attention. Prendre un bon bain chaud, croquer dans du pain frais, se mettre au soleil et fermer les yeux pour se concentrer sur cette douce chaleur, boire à grandes gorgées quand on a très soif...bref, les choses toutes simples qui rendent la vie belle. Allez, je t'envoie plein de courage et ne perds pas espoir. Plein de bisous
Répondre
M
Ouh la la, je pleure... Je reviendrais un peu plus tard car de voir ces petits pieds et mains, c'est bouleversant.... mais quel magnifique souvenir...
Répondre
M
Je pleure en lisant ton message… si émue par les empreintes de Léo… <br /> Mais non, la nature, ou dieu, ou le destin ne te punit par pour la décision que vous avez prise. Elle était parfaitement rationnelle au moment où vous l'avez prise et tu n'as pas à t'en vouloir. La vie est si injuste… et tu n'as pas mérité ce qui t'arrive. Je t'embrasse très fort dans ce moment si difficile.
Répondre
M
Une des seules &quot;traces&quot; aussi pour moi, ses petits pieds, ses petites mains. La culpabilité, l'estime de soi tombée au ras des pâquerettes, cette colère, cette injustice bref, le deuil. Je n'ai toujours pas trouvé de recettes magiques, non rien, sauf essayer d'accepter, tenter tous les jours de &quot;faire avec&quot;, sacrée révélation, hein?! Ne te juge pas trop sévèrement, il n'est pas question de mérite (trop simple?) non, juste de chance et d'un incroyable concours d'heureuses circonstances. <br /> Je connais l'envie de tout lâcher, l'épuisement moral et même la tentation de rejoindre mon fils là où il est mais voilà, ne baisse pas les bras. c'est déjà un énorme pas d'écrire tout ce que tu as écrit. Bravo et je te souhaite beaucoup de force et de chance. Bises. Maman Fwoggie
Répondre
M
Je vous envoie plein d'ondes +++++++. Vous n'y êtes pour rien si vous êtes devenue infertile. C'est la faute à pas de chance quand on est toujours du mauvais coté des statistiques. Marie, tombée souvent aussi du mauvais coté.
Répondre
F
nannnnnnnnnnnnnnnn<br /> tu ne mérites pas ça<br /> tu n'es pas coupable<br /> la vie est détestable lorsqu'elle enlève les êtres chers, ces tout petits etres<br /> la décision que vous avez prise en début de rencontre, est une décision à l'instant&quot;t&quot;<br /> je comprends tes regrets mais tu n'es pas punie pour cela<br /> personne n'est punie, la vie s'acharne<br /> j'espère que de jolis souvenirs viendront compléter ceux que tu as partagés ici, avec nous, en image.<br /> je croise si fort....<br /> il va falloir te réconcilier avec toi même, avec celle que tu es et te souhaiter la réussite, le bonheur<br /> il va falloir prendre soin de toi, évacuer douleur et tristesse de ce nouvel échec.<br /> je t'embrasse fort
Répondre
L
Comme tes mots envers toi même sont durs... Ne t'auto-flagelle pas comme ça, il n'y a pas d'histoire de &quot;mérite&quot; dans tout ça. Ta colère est totalement justifiée mais elle ne doit pas être tournée contre toi et ton histoire passée, comment aurais-tu pu savoir à l'époque?! Je ne saurais jamais ce que c'est de subir autant de pertes mais je suppose qu'il faut prendre le temps de pleurer, pour évacuer la douleur et se relever plus tard, quand le temps aura fait son travail. Douces pensées...
Répondre