Au secours, je ne vais pas bien

Publié le par Angediles

Je ne vais pas bien pour diverses raisons:

  • Vacances à la montagne terminées
  • Au boulot c'est pas top: nouvelle réorganisation, mon service a été "absorbé" par un autre service et je me retrouve avec de nouveaux collègues, un nouveau chef, dans un nouveau bâtiment. Je n'ai plus du tout de repères...
  • J'ai revu des copines, toutes sont des mamans heureuses... En groupe, les discussions tournent autour.. des enfants.
  • On me demande où j'en suis... en fait je ne sais pas trop où j'en suis: 4 ans qu'on me pose la même question. J'en ai marre. J'ai envie de leur dire que je ne veux plus de bébé, que j'ai choisi de vivre marginalement dans une cabane au fin fond de la montagne, chez moi là-bas dans le Doubs...
  • Mon J1 tarde à arriver... comme d'habitude c'est quand on l'attend qu'il ne vient pas.
  • Les garçons de mon mari m'ont particulièrement érinté pendant ces vacances et je suis devenue très aigrie, colérique et intolérante face à leur comportement qu'ils ont entre eux. Je me pose les questions suivantes: suis-je faite pour être maman ? Suis-je faite pour vivre toute ma vie comme belle-mère à supporter des enfants qui ne sont pas les miens ? Et puis... si j'étais seule avec mon mari nous aurions pu nous évader en WE à Londres, Rome, Madrid, NYC... voyager un peu quoi... là rien, nada, famille oblige. Je suis si lasse de cette vie de m...

Publié dans Etats d'âme

Commenter cet article

G
Supporter les enfants des autres est toujours difficile, qu'on soit mère ou pas, ça ne définit donc pas du tout ta capacité à être une bonne mère! <br /> C'est sûr que les hommes c'est pas pareil, il se dit peut-être qu'en n'en parlant pas le problème va se résoudre, comme si l'exprimer à voix haute lui donne une épaisseur, une existence. Peut-être se sent-il aussi un peu impuissant et ne sait pas comment te réconforter. C'est très difficile des fois de voir la douleur de l'autre. Alors nous les femmes ont a le reflexe de parler, de prendre dans les bras, de consoler. Eux ne savent pas toujours faire!<br /> J'ai vécu la même situation, tout ça est derrière moi aujourd'hui, j'ai 2 enfants, alors tu vois, on peut y arriver!<br /> Bon courage
Répondre
A
Merci pour ton réconfort... la situation d'élever les enfants des autres n'est pas facile même si je réagis comme si c'était les miens. J'en ai discuter avec le beau père des enfants cette semaine, et nous avons le même ressenti, donc il n'y a pas que moi. nous avons &quot;l'avantage&quot; de bien nous entendre (pour le bien des enfants) avec leur mère et leur beau père. Nous avons fait une soirée réunissant papa, maman, belle mère, beau père et les 2 garçons pour leur remettre les pendules à l'heure (suite à insolence à l'école de l'un et insolence à la maison chez maman de l'autre....).<br /> Quant à mon mari, il a compris quand le beau père à ressorti les mêmes arguments que moi par rapport aux enfants... meme la mère a reconnu que le statut de beau parent était plus dur que d'être parent....
L
Etre marâtre, même quand tout se passe au mieux, reste le boulot le plus ingrat du monde. Peu de gens s'en rendent compte, et trop de gens bien intentionnés disent des choses blessantes (t'as qu'à... tu le savais... ils y sont pour rien les pauvres...). Et quand on est en mal d'enfant, c'est un couteau qui se retourne dans la plaie constamment... Bises de soutien d'un autre marâtre (ex-)infertile.
Répondre
A
Merci Lara pour ton soutien... oui c'est dur d'être la marâtre infertile dont le combat est indéfini... J'en devient presque aigrie de ma situation tellement je suis à bout de force...<br /> 4 ans que j'attends... snif snif...<br /> Bisous
M
J'espère que ton J1 va bientôt arriver. Je compatis pour la fatigue liée aux fils de ton mari. Tu es courageuse de t'impliquer autant avec eux, tu seras une très bonne mère, sans l'ombre d'un doute.
Répondre
A
Merci M. toujours pas de J1 ici... ca m'énerve vraiment !! J'aimerai tellement enfin être heureuse....
B
Oulalala, quand de nombreuses donnes, sans aucun rapport entre elles, s'enchainent. Boum, de quoi te mettre à terre, et pourtant tu as une force et résistance impressionnante. Alors, ça fait beaucoup, mais tout n'est pas lié. Tu seras une fabuleuse mère, tu seras toujours une fabuleuse femme. J'espère que le rebondir est tout proche. Je t'embrasse fort
Répondre
A
Merci Bounty... malheureusement la force est épisodique chez moi.. autant pour des situations rencontrées j'encaisse avec force et courage, autant (comme là) je baisse les bras et tout devient si triste... je n'ai plus de force ni de courage.
I
D., oui, tu seras la meilleure maman possible pour ton bébé espoir, tu ne seras peut être pas parfaite car on a tous des défauts mais tu l'aimeras et feras de ton mieux.<br /> Comme tu le fais déjà pour les fils de ton mari.<br /> Ce n'est pas donné à tout le monde d'élever les enfants des autres et cela prouve que tu as un cœur énorme qui ne demande qu'à aimer votre enfant à tous les deux.<br /> Pour le boulot, il te faudra une période d'adaptation pour trouver de nouveaux repères et un nouvel équilibre.<br /> S'agissant de ton entourage, préserves toi et mets peut être les choses à plat en leur disant que si bonne nouvelle il y a, tu leurs diras mais qu'en attendant tu ne préfères pas en parler.<br /> Aller J1 ne devrait pas tarder, je comprend trop ton impatience, j'étais pareille.<br /> On le veut tellement ce bébé espoir qu'on arrive plus à respirer, à relativiser, à attendre tout simplement.<br /> J'espère que ton mari est une épaule et une oreille attentive avec toi.<br /> N'hésites pas si tu as besoin, tu sais que je suis la même si on ne se connaît pas dans la vraie vie.<br /> Je t'embrasse fort
Répondre
A
Merci pour ton message de réconfort... mon mari n'a pas eu la présence que j'espérais ces derniers jours... et c'est peut être aussi pour ça que je n'allais pas bien. En plus question éducation de ses fils, il est trop protecteur, ce qui nous divise un peu. Ils vont sur leur 11 ans et 10 ans... mais en étant surprotégés, ils ne sont pas aussi autonomes qu'on devrait l'être à 10 ans. Mais bon c'est son choix. Le problème c'est qu'on vit ensemble et que des fois vivre avec des &quot;petits princes&quot; c'est dur... je suis entourée de mecs en plus, encore plus dur !! des fois je me sens seule, je n'arrive plus à me sentir &quot;chez moi&quot;.<br /> Bref, tu as raison c'est dur d'élever les enfants des autres.<br /> Aujourdh'ui ca va un peu mieux, mais J1 n'est toujours pas arrivé... qu'est ce que ça m'énerve....<br /> Gros bisous
M
C'est tellement dur, je suis profondément désolée, mais je suis sure que tu es faite pour être maman et une excellente maman, j'espère que tu pourras vite t'en rendre compte !
Répondre
A
Merci pour ton soutien.. effectivement je le souhaite de tout coeur de connaître ce rôle de maman !
T
mon parcours n'est rien en comparaison du tien. Tu feras une trés bonne maman, la preuve au vu des batailles que vous avez mené avec ton mari.<br /> Tu as le droit de craqué et c'est normal, tu en parles avec ton homme? <br /> Et dit a ton entourage que tu preferes ne pas en parler et que s'il se pase quelques chose tu leut diras!!<br /> <br /> des bises de réconfort
Répondre
A
Merci pour ton soutien, et désolée pour mon retard de réponse... J'ai bien touché le fond.. et encore plus quand j'en ai parlé à mon homme justement... je ne crois pas qu'il comprenne, vu qu'il ne me pose plus de questions et qu'il ne s'intéresse pas à savoir si je vais mieux.<br /> Quoi qu'il en soit, les hommes sont vraiment différents. Il pense qu'en me laissant ruminer dans ma grotte ca ira mieux, mais non c'est pire car moi j'ai besoin d'en parler pour évacuer ce mal être !!!<br /> Bref aujour'dhui ca va un peu mieux...<br /> il m'a dit comme toi que je ferai une bonne maman...