Coup de cafard

Publié le par Angediles

J'ai un gros coup de cafard...

Une grosse crise de larmes et un moral à 0.

Des sentiments entremélés: 4 ans bientôt que j'ai perdu mon fils, 4 ans de patience et de galères, tant de grossesses non abouties et tant de pleurs.

Je me rend compte que la date de ponction pourrait éventuellement tomber pile à la date anniversaire de mon Ange: le 23 janvier.

Sauf si le protocole s'arrête pour des raisons de formations liquidiennes dans les ovaires.

A l'heure où j'écris, je ne sais plus qui je suis, où je vais et pourquoi j'ai réussi à tenir le coup jusque là.

Suis-je heureuse ? je n'arrive même pas à répondre à cette question, et pourtant je ne manque pas d'amour de la part de mon mari, de ses fils, de ma famille, j'ai une situation professionnelle stable, une belle maison, un chat, un chien, des amis...

Et si ma FIV était encore un échec ?

Comme à chaque fois je me dis que je n'arriverai pas à me relever. Et si c'était vrai ?

Et oui, c'est ça aussi la PMA: il faut accepter les échecs... et continuer à vivre comme tout le monde.

Je suis fatiguée... lasse... épuisée...

Je vois les collègues, les copines qui vivent leur vie de famille. Je vois leurs enfants grandir... à l'heure où moi ma vie s'est arrêtée.

Une vie de belle-mère et de mamange c'est compliqué. J'éduque les enfants de mon mari, ils sont à la maison une semaine sur deux. Et mon enfant n'existe que dans nos coeurs. Des fois j'ai du mal à supporter mon statut et envie de tout foutre en l'air, de partir et de chasser mon passé douloureux. Est-ce normal?

Coup de cafard

Publié dans Etats d'âme

Commenter cet article

F
il y a des dates,<br /> des échéances<br /> des fragilités<br /> des douleurs vives<br /> tout cela est parfois réactivé<br /> tu te trouves dans ce tourbillon hormonal, à l'approche de cette date anniversaire si triste<br /> la peur de l’échec<br /> tu es humaine<br /> tu es normale<br /> l’écrire, le dire est vital<br /> il faut évacuer et exorciser<br /> ne rien conserver de tout cela<br /> laisse parler ta peine et tes doutes<br /> pour reprendre espoir et force<br /> <br /> je pense bien à toi<br /> je croise pour que cette ponction se passe bien et qu'elle t'offre de beaux embryons<br /> je t'embrasse
Répondre
A
Merci ma douce Fabienne.. tes mots sont si apaisants...<br /> Cette date du 23 janvier résonne comme un réveil dans ma tête... <br /> J'ai appris aujourd'hui que ma ponction se fera mardi 21... et potentiellement un transfert le 23 (si tout va bien).<br /> Mon ange m'envoie un signe: sa date de décès se transformera en date de conception. Une mort pour une vie ?<br /> Je t'embrasse fort et je pense à toi aussi...
A
Je suis très touchée par vos messages d'attention, de soutien et de réconfort surtout à des moments comme celui-ci où tout devient noir. C’est là qu’on se rend compte qu’on n’est pas la seule mamange, la seule belle-mère et la seule en PMA. Merci à vous toutes qui êtes présentes dans mon combat, merci à vous pour votre soutien.. <br /> Je ne pensais pas que cette communauté « blogotesque » m’apporterai autant de réconfort. Comme quoi les mots sont précieux même sans se voir physiquement. Si je pouvais, je vous ferai un gros bisous à chacune d’entre vous pour vous souhaiter bien évidemment la même chose : le réconfort en cas de coup de blues, la réussite de votre projet tant désiré…
Répondre
I
&lt;3<br /> Je te soutiens de tout mon cœur.
A
Oui c'est normal et je vis cela aussi. Sans doute la double peine de notre situation : PMA qui ne nous épuise et nous désespère dans des échecs répétés (+ le deuil de ton petit pour toi) et devoir supporter (pour moi en tout cas car cela ne se passe pas bien du tout) la présence d'enfants qui ne sont pas à nous. Parfois j'en suis à me demander si je ne souffrirai pas moins en plaquant tout, pour vivre ma vie à moi qui peut être devra être sans enfant si les dernières tentatives ne marchent pas. Mais c'est dur car il s'agit de renoncer à son désir d'enfant et à son amour. Parfois la PMA cela force à réfléchir et à se dire &quot;tout ça pour quoi, à la fin?&quot; Qu'est ce qu'on veut vraiment, comment sera t on le plus heureuse, ou le moins malheureuse à défaut ... Gros coup de blues ici aussi, si cela peut te rassurer, tu n'es pas la seule avec ces questions perturbantes et ce cafard qui ne part plus. Apo
Répondre
A
Apo, merci pour ces mots, tu écris ce que je ressens... dur dur d'être belle-mère et de vivre avec des enfants qui ne sont pas les nôtres. J'ai eu aussi cette réaction de me dire que j'allais tout plaquer si la fiv ne fonctionnerai pas. J'ai du mal à me dire que je ne pourrai pas être mère et pourtant je suis considérée comme un parent du point de vue des 2 petits de mon mari. Ils disent qu'ils ont 4 parents: papa, maman, beau papa, belle maman et nous faison stous partie de leur vie et de leur éducation (et nous avons instauré quelques sorties tous les 6 réunis pour leur bien-être). Ils ont eu un demi frère l'année dernière du coté de leur mère.. Ca m'a détruite. mais la vie est ainsi faite.<br /> Merci pour ton soutien Apo... je te fais plein de bisous de réconfort aussi.
E
Je pense bien à toi dans ces moments moralement difficiles...
Répondre
A
merci encore ! j'espère avoir la même issue que toi, même si le chemin est long et difficile et le parcours moins serein que les &quot;fertiles&quot; !<br /> Gros bisous
M
Courage D., c'est super dur cette impression que le destin se répète. Et l'envie de fuir me paraît bien naturelle… Mais à chaque jour suffit sa peine et tout peut aussi changer. On est là pour te soutenir, tiens bon.
Répondre
A
merci pour ton soutien ! l'envie de partir et de tout plaquer est tellement forte des fois... et j'ai du mal à me reprendre parfois...<br /> Merci merci merci d'être là pour me remettre sur le droit chemin !
B
Que dire... Ton épreuve est si douloureuse, et malgré cela, tu te bats comme une lionne, preuve d'un amour incroyable envers tes petits, ceux du coeur, de l'âme et de vos chairs. <br /> J'espère que quoiqu'il en soit la date de la ponction sera une date d'un tout autre anniversaire prometteur. Des bisous
Répondre
A
Merci bounty! si je me bats comme une lionne c'est peut être parce que je suis du signe du lion ? <br /> merci pour ton soutien, la ponction sera pour la semaine prochaine c'est sur !
M
&lt;3 je t'envoie des gros bisous et des douces pensées. Depuis que je te lis, je suis impressionnée par ton courage pour vivre tout ça et continuer à avancer, la tête haute, belle et digne comme dit Zelalexa :)<br /> Ne baisse pas les bras. Tu es une belle personne qui force le respect, admirable, un modèle. J'arrête là sinon tes chevilles vont enfler... Je pense fort à toi.
Répondre
A
Ma belle Pimpin ! merci pour tous ces louanges que tu m'attribues... à vrai dire je n'arrive déjà plus à marcher et mes chaussettes me font déjà des marques aux chevilles... autant te dire qu'il faut absolument que je mette mes jambes en l'air pour que ça dégonfle ! ah ah !<br /> Merci, tu m'as redonné le sourire, même si je pense réellement que je ne suis pas aussi forte que je ne le laisse paraître. Alors, je me relève, et je reste belle et digne !!
B
Je t'envoie beaucoup de forces...
Répondre
A
Merci Bulle pour tes encouragements... j'ai vu que tu toi aussi tu es rentrée dans le monde de la PMA... j'espère sincèrement que ton projet bb se réalisera (comme pour nous toutes ici).
I
Oh Angediles :(<br /> Je comprend que tout se mélange, moi c'est pareil, entre deuil et désir d'enfant.<br /> Tu as tenu jusque-là car tu as encore tout pleins de belles choses a vivre et qui t'attendent.<br /> Comme toute mamange, tu te bat pour la vie dont tu rêves et pour ton petit Léo.<br /> Plein de bises de réconfort.
Répondre
A
Merci I., oui c'est dur, et en tant que mamange, il y a encore plus de hauts et de bas, notamment lors des dates anniversaires. <br /> Hier j'ai regardé la photo de Léo. Je le trouve si beau, et je me demande quelle tête il aurait aujourd'hui s'il était toujours auprès de nous. 4 ans de lutte et d'acharnement pour avoir un bébé espoir. Un jour je pourrai (peut être&quot; dire victoire. Et ce jour là je sortirai mon propre livre.
B
Oui... c'est normal... faire table rase ça paraît parfois LA solution... tu as vécu des choses tellement difficile et tu continues à te battre ... comment ne pas vouloir baisser les bras et te reposer un peu. J'espère sincèrement que ce combat te mènera à la victoire. Bises
Répondre
A
Merci Boule de mousse, j'espère que la roue tournera aussi bien qu'elle a tourné pour toi ! Toi aussi tu es passée par des moments très difficiles.. je me souviens encore. Et puis voilà, la magie opère... oui, je veux me battre! Je vais reprendre le dessus !